100 millions d’abonnés pour Netflix, ça c’est fait !

60 vues

La plateforme de vidéos à la demande payante Netflix a dépassé le cap des 100 millions d’abonnés au cours du deuxième trimestre de 2017. La moitié d’entre eux sont hors des Etats-Unis. La stratégie globale semble payante mais demande de gros investissements.

100 millions d'abonnés pour Netflix, ça c'est fait !
100 millions d’abonnés pour Netflix, ça c’est fait !© Netflix

Le service de vidéo à la demande payant a annoncé dans une lettre à ses actionnaires qu’il avait franchi le cap des 100 millions d’abonnés à la fin du premier semestre de 2017. Près de 104 millions de personnes ont en souscrit au service en ligne. Fin 2016, Netflix décomptait déjà 93,8 millions d’abonnés. Au cours du dernier trimestre 2016, la firme a gagné 5,2 millions d’abonnés.

Infographie: Netflix passe le cap des 100 millions d'abonnés | StatistaVous trouverez plus de statistiques sur Statista
Il aura fallu trois ans à l’entreprise pour doubler le nombre de ses consommateurs-acheteurs.  Avec la croissance obtenue au cours du premier semestre, Netflix compte désormais plus de clients hors des Etats-Unis qu’au sein de son territoire natal. 
LES DÉPENSES PROGRESSENT MOINS VITE QUE LES RECETTES

Financièrement, les résultats suivent. Selon les estimations de Bloomberg, le chiffre d’affaires pour 2017 devrait dépasser les 11 milliards de dollars, contre 8,8 milliards à la fin de 2016. Au premier semestre, les recettes ont atteint 5,5 milliards de dollars. Idem pour le résultat net qui a progressé de plus de 80 % au premier semestre. La raison en est une progression des dépenses moins rapide que celle des recettes.

 

Dans un second document publié ce mardi 18 juillet 2017, Netflix indique vouloir continuer à investir fortement. Pour attirer les différents publics hors Etats-Unis, la plateforme doit produire des fictions plus nationales en plus de ces « hits » internationaux. C’est le moyen de convaincre les consommateurs de rejoindre Netflix et d’y rester, alors que se développent de nouvelles offres, comme c’est le cas pour Amazon.

source : usine-digitale.fr

Partages