Retail : Comment la marque réussit-elle à se démarquer face à un consommateur exigeant ?

234 vues

Retail :

 Comment la marque réussit-elle à se démarquer face à un consommateur exigeant ? 

A l’heure où tout le monde achète pratiquement au même prix, les distributeurs se concentreront désormais sur la variable d’ajustement restante : mieux vendre. Ceci passera par la maîtrise de trois éléments :

– La qualité de l’offre (« le bon produit au bon moment ») ;

– La capacité à « marketer » cette offre (lui donner du sens, de la pertinence) ;

– La capacité à mieux la faire connaitre (« au bon client, au bon moment, sur le bon canal »).

Ce dernier point représente un immense pari pour le secteur qui reste, année après année, le plus gros investisseur en communication avec un poids particulier et croissant sur des média traditionnels, généralement peu ciblés.

Le but du secteur est donc d’inventer un marketing plus efficace et plus économe. Ainsi, depuis 2013, plus de 50 % des achats du commerce total aux Etats-Unis sont influencés par le digital

Avec la montée en puissance des achats online, des magasins de proximité, et l’explosion des Flagship stores, le paysage de la Distribution a profondément évolué au cours des dernières années. Les magasins physiques doivent être réinventés et la confiance des consommateurs dans les discours Enseigne, regagnée.

La concurrence est rude entre les acteurs du secteur qui doivent redoubler d’idées nouvelles et de concepts « avant-gardistes » permettant d’attirer un maximum de consommateurs souvent à l’affût des bonnes affaires.

Ce développement doit aller de pair avec des campagnes marketing innovantes et l’utilisation encore accrue des réseaux sociaux pour asseoir sa légitimité. L’explosion du développement de la publicité sur les sites tels que Facebook, Twitter ou LinkedIn en témoigne.

Le secteur de la distribution est donc confronté à d’importants challenges qu’il lui faudra relever s’il veut sortir grandi des difficultés qu’il rencontre actuellement.

Dans cette optique Pull & Bear, marque du groupe espagnol Inditex a mis en place début 2015 une opération de brand content musical originale. La problématique ? Comment s’adresser aux digital natives, cœur de cible de la marque et les fédérer ? En utilisant leurs codes culturels et donc en leur parlant musique.

Les moyens mis en œuvre :

Un titre exclusif composé pour la marque par un groupe de pop australienne montant Sheppard : « Be More Barrio » (Barrio = quartier en espagnol).

6 covers du titre interprété par des artistes du monde et lancées simultanément sur les plates-formes de diffusion

Mais aussi des interviews des groupes « A Day With » relayées sur le site de Pull & Bear, un dispositif Social media – Twitter – Instagram – Facebook avec le hashtag #bemorebarrio et la possibilité de « shopper »  le look des artistes directement en ligne sur l’e-shop de la marque

Résultats de l’opération :

Visibilité, notoriété et modification positive de la perception de  la marque.

Plus de 350 000 vues YouTube sur le clip du titre original de Sheppard et plus de 500 000 vues sur certaines covers du titre.

Quant à la #TeamFusion booster le lancement de la marque sur un marché compétitif comme le Maroc n’a pas été une mince affaire ! Pour assurer à InterSport une entrée marquante sur le marché marocain, Un événement a été organisé pour regrouper tous les amateurs de course à pied de la ville blanche.

Pour ce faire, une page Facebook destinée à rassembler toute cette communauté a été créée et gérée au nom de la marque. Nous nous sommes par la suite basés sur les réseaux sociaux, les incentives via des jeux concours, ainsi que du relais promotionnel afin d’assurer un lancement de marque fructueux pour InterSport. Grâce à cela, le consommateur a pu découvrir InterSport et la marque a pu se faire une place sur le marché Marocain.

Partages