Shazam va passer dans le giron d’Apple !

29 vues

Mais pourquoi Apple a-t-il fait main basse sur Shazam ? Dans un premier lieu, sans doute pour ajouter les technologies et algorithmes développés et affinés par Shazam depuis de longues années à son portfolio. Des technos capables d’identifier avec une précision quasi chirurgicale n’importe quelle bribe d’un morceau de musique, en quelques secondes. Et ce, que ce dernier soit brièvement diffusé dans un film, dans une émission de télévision ou à la radio.

Mettre la main sur Shazam est aussi un moyen pour Apple de réaliser quelques substantielles économies. La marque à la pomme croquée verse une commission à Shazam pour que celle-ci redirige les utilisateurs vers l’iTunes Store à chaque fois qu’un morceau est identifié via l’appli pour iPhone/iPad. Et sans doute un petit bonus supplémentaire si un acte d’achat s’en suit.

Autre raison possible, acheter Shazam pour la faire ensuite… disparaitre. Cela ferait beaucoup de mal aux services de streaming concurrents -Spotify et Google Play Music par exemple- qui profitent également des services de l’appli. Selon le Wall Street Journal, celle-ci renverrait l’équivalent de 1 million de clics par jour sur ces services, un trafic plus que confortable et forcément générateur de revenus.

En outre, si les récentes rumeurs à propos d’une possible fermeture du service de vente de morceaux de musique via iTunes se vérifiaient, acquérir Shazam pourrait permettre à Apple de créer des synergies importantes entre l’appli et son propre service de streaming, Apple Music, comme c’est le cas aujourd’hui avec iTunes.

On peut enfin penser qu’Apple pourrait profiter d’un des derniers services de Shazam : suivre des célébrités et des artistes et être avertis lorsqu’ils « shazamment » un morceau. Libre à vous de le découvrir et voir s’il vous plaît également.

Partages